Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Je soigne vos douleurs musculaires dans la région de Ciney, Marche en Famenne, Dinant, Rochefort

Je soigne vos douleurs musculaires dans la région de Ciney, Marche en Famenne, Dinant, Rochefort

Le 10 janvier 2017

Patiente suivie suite à une fracture tibiale

Je vais vous donner un exemple de patiente qui a été soulagée dès la première séance. Soulagée ne veut pas dire que ses douleurs ont disparu aussi vite. Soulagée signifie que ses maux ont fortement diminué d’intensité le jour et totalement disparu la nuit.

 Ma patiente s’était fracturée le plateau tibial trois mois auparavant. Après 15 jours de plâtre, elle soignait son genou de façon sporadique et avec une certaine négligence. Elle avait un bon flexum de genou du côté accidenté (c’est-à-dire qu’elle ne pouvait pas tendre son genou). En outre, elle avait de petites faiblesses de dos liées à ses antécédents.

Quand elle est arrivée chez moi, sa douleur était permanente, de jour comme de nuit, genre sciatique dans la cuisse et la jambe gauche mais aussi dans le dos. Malgré un grand déséquilibre entre ses deux jambes (un genou tendu et l’autre fléchi à 25°) elle marchait sans béquille.

Dans le cas exposé, ce ne sont pas des douleurs de déchirure, ni d’élongation (claquage de gravité variable suite à un effort violent), pas plus que des crampes ou des courbatures passagères (liées à un effort intense et inhabituel). C’est un mélange de  contractures anarchiques. Son corps dit par ces douleurs qu’il est mécontent du déséquilibre actuel.

Comment soigner ces douleurs musculaires ?

Cette patiente a reçu des massages pour décontracturer ses muscles trop tendus. Puis, guidée par sa kiné, Chantal Nyssens, la patiente a participé à sa remise en état. Elle a pris conscience de ses déséquilibres, les a compris et est repartie avec quelques exercices et conseils pour garder le nouvel équilibre atteint. Par exemple, elle est ressortie de sa séance en utilisant des béquilles pour préserver les  résultats déjà obtenus.

A chaque séance, nous avons consolidé le travail et ses acquis par des massages et des exercices appropriés.

 

Comment reconnaître si mes douleurs sont musculaires ?

Les douleurs musculaires qui ne sont pas liées directement à un traumatisme ou à un usage inhabituel intensif sont de ce type. Ressemblant à des sensations du genre de la crampe et qui deviennent permanentes, ou à des sensations de brûlures, ou encore à d’autres types de sensations comme certains maux de tête...

En général, elles apparaissent progressivement et en donnant des avertissements (douleurs qui vont et viennent). Ensuite elles s’installent si les déséquilibres qui les provoquent ne sont pas corrigés.

Vous pouvez vous aussi, avec l’aide extérieure de votre kinésithérapeute, apprendre à prendre soin de vous et à remédier à vos douleurs musculaires.

Ceci peut vous intéresser